''Souvenirs de Vacances''    FENX
 12/09/2014 - 04/10/2014


 
 

Au travers de 4 séries d’œuvres sur toile, papier et aluminium, l’artiste travaille sur la mémoire et le souvenir qui s’estompe au fil du temps.

« Ne sois pas triste que ces vacances se terminent sinon comment veux-tu que l’on profite des prochaines ? »

Ces paroles prononcées par mon père depuis mon plus jeune âge, je n’en ai saisi la sagesse et la grandeur spirituelle que bien plus tard dans ma vie d’adulte. Un peu moins d’une vingtaine de mots pour exprimer l’allégorie de la vie : naissance, mort, renaissance. Quoi de mieux que les vacances pour exprimer cette trinité ?

« Memories fade » : Les amours de vacances, rien de plus poétique que ces promesses qui ne verront jamais le jour, rêvées si fort. Déjà dans le train du retour, l’image de l’idylle s’estompe. Dès la rentrée bien moins précise, elle aura quasiment disparu à l’approche des prochaines vacances, propices à la redécouverte amoureuse.

« Finis terre » : À peine le jour levé il prend forme. Sa silhouette se dessine, se transforme au gré des variations de lumière. Tantôt effilé, tantôt mystérieux, il finira par s’évanouir à la nuit tombée, attendant patiemment les premiers rayons du jour pour s’éveiller.

« Belle horizonto » : Le corps offert a la douceur des rayons du soleil. La peau alors habituée à sa blancheur hivernale, revêt peu à peu sa pigmentation estivale pour atteindre son zénith au trente-et-unième, et dernier jour des vacances. Puis le quotidien reviendra voler la couleur cuivrée, attendant de nouveau onze mois pour être bousculé.

Fenx.